Les ressources insoupçonnées de la jalousie ! Inspirations

Ô toi vilaine jalousie que j’ai tant jugé !

Ô toi jalousie que j’ai tant méprisée et rejetée, en moi.

Il a fallu que je devienne femme pour goûter à cette jalousie féminine extrêmement inconfortable.

Inconfortable car silencieuse, presque invisible et pourtant, poignante !

Je ne t’ai pas aimé.

Je me suis culpabilisée. À m’en faire toute petite.  Au sens propre.

Être jalouse ne faisait pas partie du kit de la bienséance spirituelle et croissance personnelle. Comment pouvais-je avoir un grand coeur et être jalouse en même temps ?

Les enseignements de la jalousie

Oui, jalousie. Je reconnais que tu m’as aidé à me dépasser. En devenant jalouse, je me permettais de ressentir un inconfort devant d’autres femmes qui réussissaient mieux dans la vie ou d’autres hommes qui choisissaient d’autres femmes que moi. De cet inconfort émerge le potentiel d’un nouveau moi. Ce moi qui veut s’améliorer, devenir belle comme cette autre, devenir attirante comme cette fille là, devenir entrepreneur à succès comme celui-là qui n’a plus peur de prendre sa place.

Car finalement, c’est pour moi que je fais cela.. Pour réaprendre à me sentir belle, intelligente, aimable, attirante. Pour réapprendre à m’aimer !

Merci jalousie de m’avoir appris l’art du dépassement de soi pour revenir à l’amour de soi.

Merci jalousie de m’avoir appris l’art de l’affirmation de soi et de ma propre estime.

Avec toi, je me redresse, je me relève, j’utilise cette colère que tu réveille en moi pour créer la femme que je souhaite devenir.

Avec cette peur que tu réveilles en moi, je m’autorise à y aller pas à pas, sans me violenter, à bien analyser et à y trouver la justesse intérieure, véhicule de mon alignement du cœur.

Avec gratitude… Merci jalousie !

Aurélie


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>