Retrouver le goût d’être ensemble !

Retrouver le goût d’être ensemble !

Il y a quelques mois je rencontrais Adam Taschereau, un des fondateurs du groupe d’achat d’aliments biologique et écoresponsable en vrac NousRire.

J’ai été touchée par la vision du projet, extrêmement bien tissée, celle de créer une autre manière de consommer, d’acheter, d’être ensemble, de se réunir grâce au véhicule de l’alimentation biologique, locale et équitable.

Bien sûr, NousRire ce n’est pas que lui, c’est un groupe accueillant plus de 500 bénévoles ! C’est un mouvement, une création commune, une oeuvre d’art humaine qui replace la cohérence environnementale et sociale au centre de l’économie et du lien entre personnes.

Impressionnant pour une organisation qui a à peine 2 ans !

 

Approbation oui 2« Nous répondons à un besoin ! » 

Me dit-il par observation… Ce mouvement ayant commencé dans leur salon et qui a pris une ampleur incroyable en très peu de temps, est en faite plus qu’un enjeux de société. NousRire s’est développé à la vitesse de l’éclair répondant à un besoin d’une communauté qui souhaite se nourrir de cohérence environnementale et sociale et remettre du sens dans leur manière d’acheter leurs aliments !

La force du groupe

Vous l’aurez compris, NousRire c’est avant tout un groupe de citoyens qui, part sa réunion, crée un pouvoir d’achat pour le groupe (plutôt que de le donner à d’autres… hein ?).

C’est la base et l’essence de tout changement durable. Comme disait l’autre : tout seul vous irez vite, ensemble vous irez plus loin

Une expérience à vivre

Approbation ouiNousRire est avant tout une expérience à vivre ! Lors de vos collectes d’aliments (vous commandez en ligne et allez récupérer vos aliments dans un local à une date donnée) vous vivrez une expérience unique qui mélange l’ambiance d’un marché de fruits et légumes européens à une réunion d’amis. Musique, danse, respiration de centration, rires et sourires multiples vous permettront de passer un moment hors de commun (pour une épicerie…) où vous délaisserez votre caddie solo pour retrouver le goût d’être ensemble et d’en avoir du plaisir !

Dès mes premiers pas dans le local de collecte j’ai senti la force de cette rencontre entre humains qui veulent créer autre chose avec la joie de réaliser nos rêves d’un monde plus harmonieux et sain. Comme disait l’autre, il n’est plus nécessaire de se battre contre l’ancien système. Il faut nourrir le nouveau !

IMG_0615 webNourrir le monde

Vous l’aurez  compris, NousRire est une expérience, un idéal qui se concrétise grâce au travail titanesque d’une communauté réunie pour la réalisation d’un but commun. C’est pour moi ce que l’humanité peut faire de plus beau ! Œuvrez ensemble pour faire évoluer le groupe ET par là-même, l’individu.

Et ça existe… près de chez vous !

1, 2, 3 commandez ! 

La période de commande est actuellement en cours (jusqu’au 28 mai, faites vite !!). Vous pouvez passer vos commandes en ligne (sweet and simple…) et venir récupérer vos aliments un peu plus tard lors de la semaine de collecte. Chose intéressante est que vous viendrez récupérer vos aliments avec vos contenants. Tout se vend en vrac (quand je vous parlais de cohérence environnementale).

Les aliments sont également choisis avec soin pour nourrir… vos papilles.

Essayez-le. Vous verrez.

ça commence par ici : https://nousrire.com/

 

À bientôt pour d’autres découvertes !

 

Aurélie xx

 

 

Et si on célébrait, autrement ?

Et si on célébrait, autrement ?

– Comment ça tu bois pas d’alcool ?

Bah non, j’en bois pas

– Allez, un petit verre de rouge, quoi ! Ça ne va pas te faire de mal

Non merci…

Ce dernier « non merci » n’est pas toujours si facile à dire car ce n’est pas seulement un NON à 1 SEULE personne que vous dites (des fois à un groupe d’amis…), mais aussi, surtout, à une grande partie d’une société qui autorise et valorise un alcoolisme sympathique. Vous dites NON à un « code », une « norme » que suivent beaucoup d’entre nous. Et ce code, cette norme peut être assez puissante !

 

Pourquoi je dis ça ? 

 

Capture d’écran 2017-02-21 à 20.04.12Car je l’ai vécu. J’ai fait partie de cette partie de société qui pense qu’il est normal de s’amuser en buvant beaucoup d’alcool ! J’ai vécu les beuveries estudiantines, à me mettre en danger sans y voir la teneur des risques.

J’ai vécu les lendemains de veille, les vols, les agressions, les névroses, l’étourdissement, la honte, la culpabilité,  la confusion, les vomissements, les maux de tête, le rire niais, les yeux troubles et le tournis quand tu arrives aux toilettes…

Et oui, je trouvais ça « cool ». Comment j’aurai pu le voir autrement, tous mes amis trouvaient ça cool. Je ressentais que la société entière m’encourageait, à travers les publicités et les « fêtes nationales », à « boire de l’alcool » comme un synonyme indécrottable de la « célébration ».

 

Jusqu’au jour où… 

J’ai décidé d’arrêter. Arrêter de fumer, arrêter de manger de la viande, arrêter de manger du lait, des oeufs, du poisson… Je vous l’accorde cela a causé un petit choc à mon entourage car ça s’est passé très vite. (Je crois que ma grand-mère ne s’en remet toujours pas…)

Je me suis isolée un bout avant de trouver des gens « comme moi » (pas le choix… cela devenait presque impossible d’aller dans des soirées sans boire de l’alcool, je n’aimais même plus voir les gens BOIRENT de l’alcool, cela ne faisait plus de sens pour moi)

QUOI FAIRE ? 

Le but n’est pas de nous juger, cher nous, buveurs d’alcool, ni de créer des CAMPS anti-alcool. Pitié, non…

 

kermit-1651325_1920

 

Et si on créait un autre type de célébration ? 

Au delà de la consommation d’alcool ou non, peut-on redéfinir le sens de la fête, de la party, de la célébration pour y mettre plus de conscience, plus de respect, plus d’amour ?

Peut-on célébrer sans s’auto-détruire ? Sans toxicité, sans agressivité, sans stress de devoir plaire ou de ne pas trop attirer l’attention ?

Et si, dans ton quotidien même, tu pouvais mettre un peu plus de célébration ? Et SI en préparant ton petit-déjeuner, tu pouvais faire une fête autour de ton pain doré ?? Et si ton réveil devenait une symphonie et que ton départ au travail devenait un chef d’oeuvre de mouvement synchronisé ?

Et si… tout ceci devenait une joie, un amusement, un JEU ! Non pas seulement LA DISCOTHÈQUE, mais TOUT ! Ta vie, ton quotidien, ton travail, tes relations ?

 

La soirée Hors du temps vous offre cela.

C’est un espace créé pour explorer, ensemble, une nouvelle manière de fêter, de célébrer.

Et j’ai CHOISIS d’y aller, pour la Saint-Valentin, le 14 fev. (Car oui, ceci est avant tout, un CHOIX). Tu as tout le temps le choix..

 

FullSizeRender (1) - copie

 

 

Voilà ce qu’en dit un des créateurs de la soirée :

 

Revenez sur ce blog, pour découvrir les prochaines dates de soirée ! Et d’autres inspirations bien sûr !

Si tu as aimé cet article, partage-le ! Non pas pour moi, mais pour faire profiter du message à d’autres personnes et leur donner envie, ou pas, elles aussi, de créer une nouvelle façon de CÉLÉBRER, ou non !

 

Pourquoi je dis « ou non » ? 

Mon but n’est pas de te convaincre, mais ne t’offrir une réflexion sur ta manière de célébrer.

Car ceci reste un CHOIX à incarner, à poser, en toute conscience. Finalement, le fait d’avoir vécu les beuveries auparavant me fait encore plus apprécier les soirées sans toxicité ! Je les accueille avec plus d’ouverture, d’amour, de joie car je CONNAIS, j’ai VÉCU l’inverse, dans mon corps. Et cela me remplit de gratitude !

Je nous souhaite d’expérimenter toutes les façons de célébrer qui nous permettent d’évoluer vers plus de conscience et d’amour ! Peu importe ta manière de célébrer… poses-y simplement, un peu plus de conscience et relie-toi à la puissance de ton PROPRE CHOIX (et non pas simplement suivre les normes de la société…).

Si tu veux boire de l’alcool, FAIS-LE ! Mais sois conscient de « QUI TE DIT » de boire de l’alcool ? TOI ? Ou les autres ? Ou la société ?

Et encore là… tout est correct… accueille, accepte, et change. Si tu le souhaites !

You’re are beautiful AND powerful !

Du fond du coeur.

Aurélie

 

Connectez à la puissance de la respiration

Connectez à la puissance de la respiration

En furetant sur l’ami Facebook, je suis tombée nez à nez avec cet événement. Durant le mois de septembre, nous sommes invités à respirer. Vous savez ? Cette affaire vitale qui nous aide à : vivre, s’enraciner, rester calme, nous concentrer, nous recentrer, nous aimer, nous connecter, nous ressourcer…

Avec joie, j’embarque dans le défi une minute de respiration consciente par jour proposé par Mamalaya Yoga.

Combien de fois par jour sommes-nous conscients de notre respiration? Qu’est-ce que cela pourrait changer pour vous-même si vous respiriez avec attention au moins une minute par jour?

Êtes-vous prêts à l’essayer? Prenez un engagement avec vous-même, respirez consciemment au moins une minute par jour! Facile, vous pouvez le faire n’importe quand, et pas besoin de matériel, seulement votre souffle qui, normalement, vous suit partout 🙂

Comment faire pour participer?
-Mentionnez ici que vous participez à l’évènement;
-Prenez un engagement avec vous-même en créant un rappel sur votre agenda, en collant un post-it sur votre bureau, dans votre voiture, dans la douche même ou ailleurs dans la maison, n’importe où pour y penser dans votre journée!
-Tentez de faire une minute de respiration consciente par jour, durant 7 jours.
-Si vous adoptez, poursuivez 🙂

>>> Plus d’info par ici :

 

Le Centre ALTHO : un nouveau centre de santé alternative

Le Centre ALTHO : un nouveau centre de santé alternative

Cherchez-vous un lieu de détente et de réconfort ? Cherchez-vous des thérapeutes de qualité capable de vous comprendre et de vous accompagner dans votre guérison ?

Le Centre ALTHO, fait sans aucun doute partie de vos solutions !

Au cœur du Plateau Mont-Royal, il s’installe comme étant le premier centre de médecines alternatives spécialisées en approches psycho-corporelles. (suite…)