téléchargementC’est (quand-même) une bonne nouvelle que cette tradition païenne a été perpétuée dans nos sociétés de la manière la plus acceptable pour la norme  à savoir : manger du sucre et s’amuser.

Oui mais voilà…

Nombreux d’entre nous recherchent plus de SENS. On le sait, on le sent…

On se lasse plus vite, on a besoin d’autres choses, on délaisse petit à petit des choses qui nous plaisaient avant. Et cela se fait.. naturellement !

Comme un appel de nos profondeurs du cœur à incarner « autre chose ».

Oui madame !

Je me souviens de cette party d’Halloween ce samedi… Je me disais : oui, et puis ??? On est là à se déguiser, à s’amuser… mais… mon coeur à moi me criait son besoin de PLUS de SENS !!!

Alors j’en suis là, à vous l’écrire ! La vie est aussi bien ficelée qu’un bon saucisson français…

 

halloween-959049_960_720Oui, mais quoi faire ? 

Nous pouvons emprunter les vieilles traditions de l’Halloween et les refaire vivre. Contacter nos esprits amérindiens et chanter avec.

Nous pouvons aussi créer autre chose en se basant sur notre ressenti du moment. Comme un pont. Entre s’inspirer du passé et du présent pour créer un futur nouveau et atypique !

C’est ce qui me ferait le plus tripper ! Créer du nouveau ! C’est ainsi que mon coeur vibre…

 

Qu’est-ce que j’ai envie de faire pour Halloween ? Qu’est-ce qui vibre pour moi ?

Ce qui vibre, pour moi, de faire est de me créer une cérémonie de mes morts intérieurs. Ce 31 octobre, nous terminons une phase : l’automne énergétique. Nous allons entrer dans l’hiver énergétique.

Je parle d’énergétique car les saisons énergétiques arrivent toujours avant le physique. Vous sentirez les effets de l’automne sur votre énergie bien avant la tombée des feuilles… L’automne, selon mon ressenti énergétique, a commencé fin juillet. Et il finit maintenant !

 

Que voulez-vous laisser mourir ?

tampon-tombe-tamporelleQu’avez-vous vu mourir en vous du 31 juillet au 31 octobre ? Qu’est-ce qui est mort ?

Sachez aussi que vous n’êtes pas obligé d’y réfléchir. Simplement de poser votre conscience dans le recueillement. Dans ce recueillement de ces morts intérieurs…

En cette nuit du 31 octobre, pour l’Halloween ou la Toussaint (en France), allez vous recueillir sur vos tombes intérieurs ! Nourrissez la gratitude de tous vos morts et autorisez-vous à tourner la page… Ce qui est mort est MORT.

Allumez une bougie, achetez des fleurs, chantez, dansez… trouvez vos outils de recueillement… laissez votre âme vous guider ! Plutôt que de faire les rituels des autres… 

Voyez la beauté de ce processus… remerciez, profondément pour les apprentissages et ce que ces parties de vous (qui sont maintenant mortes…) vous ont apporté.

Remerciez-les… remerciez-les aussi de mourir pour faire la place à d’autres choses en vous !

Se préparer à l’entrée de l’hiver énergétique 

hiverÀ partir du 1er novembre, nous allons entrer dans l’hiver énergétique. Bien que certaines pensées nous disent que l’hiver correspond à la mort, pour moi, l’hiver correspond à l’intégration, au silence, au bilan, au vide… c’est après la mort.

Après la mort, il ne reste rien. Le vide d’où la vie va renaître ! Il est tellement important ce vide… si puissant qu’on en oublie COMPLÉTEMENT d’en parler dans nos sociétés si avide de remplissage en tout genre.

La vie a besoin de ce vide, de ce néant, de ce rien… Ce n’est ni la mort, ni la vie.

C’est le rien.

Je ferai un autre article pour nous aider à bien utiliser cette période !

En attendant, bonne célébration de vos morts intérieurs !

 

Aurélie, avec la complicité des cycles qui veulent nous enseigner de nouveau, leur beauté ! xx

Et ça me touche profondément !