Je ne sais pas pour vous, mais moi, de mon coté je suis entourée d’histoires relationnelles amoureuses mouvementées, nous laissant pour la majorité dans un tourbillon sacré où émerge… le choix et le non-choix.

Je m’explique !

Que choisir ? Qui choisir ?

J’ai depuis longtemps rejeté l’idée du couple de mes projets d’avenir. Petite fille observatrice, je remarqua assez vite une certaine forme de pénibilité s’infiltrer dans les « modèles » de couple à ma proximité. Une décision ferme a coupé mon cœur de toute possibilité d’être en relation de couple épanouie.

Le couple, c’est dangereux ! – Me répétait cette partie de moi qui voulait tant me protéger… Merci à toi ma belle amie !!

Ô oui, bien sûr j’ai essayé. Plus d’une fois. Je suis un être de bravoure… On me le dit souvent. Je suis allé en Afrique, je peux ben affronter les quelques lions de la relation de couple !

bymylselfRien ne marchait, rien ne durait. Les croyances que je ne pourrais être en relation de couple épanouissante faisaient très bien leur travail ! Mon inconscient était une machine très bien huilée qui sabotait toutes formes de relation qui s’apparentaient à « un couple ». C’était automatique…

Je me voyais déjà écrire la suite de Bridget Jones.

Ça tombait bien, j’avais déjà un chat.

All byyyyyy myseeeeeeeeeeeelf.

Me choisir

Et c’était bien là l’enjeu. Moi. Qui suis-je moi ?

Je me suis vite rendue compte que JE NE POUVAIS PAS, mais alors VRAIMENT PAS être en couple si je ne me connaissais pas moi-même, que l’autonomie n’était pas un luxe mais une nécessité et que je n’avais aucune espèce d’idée de comment combler mes besoins…

Étant une belle âme à ce que certains me disaient, je me dédiais à l’autre. Ma condition d’empath (on s’en reparlera) s’ajoutait à la catastrophe relationnelle où je devenais complètement l’autre (sans m’en rendre compte), l’autre n’étant pas amoureux de soi-même me rejetant (car je devenais lui et je lui offrais, comble du désespoir, un miroir féroce de sa noirceur, empath power…). Et moi, dans tout ce jeu mi-conscient, je me rejetais de plus être moi-même.

Really ??

Que faire ? 

Un sourire aux lèvres en écoutant cette vidéo de Mooji, je me rappelle combien j’ai eu besoin de me trouver et que JE NE POUVAIS PAS le faire avec une autre personne. J’ai dû aussi m’éloigner beaucoup de ma famille.

All by myyyyseeeeellfffff…..

Parce que le partenaire idéal c’est moi. Je suis mon partenaire idéal. Je choisi à présent de prendre soin de moi, de me passer en premier, de me respecter et de me faire respecter, de faire des choix qui nourrissent mon épanouissement. J’ai appris.. j’ai appris à identifier mes besoins, mes émotions, à les nommer et à en prendre soin.

Quel cadeau d’être célibataire !

Et maintenant ?

All by myseelffff … ANYMOOOOOOOOOOOOOOOOOORE !

Respirer. Avoir confiance que la bonne personne va se présenter. Non pas le partenaire idéal, mais un deuxième partenaire idéal ! Car le premier partenaire idéal, c’est nous-même. Je ne suis jamais seule, je suis avec moi-même.

Bien sûr, maintenant, après avoir pleurer devant la scène d’un mariage d’une série kétaine, je me rend bien compte que mon cœur se réouvre à cette possibilité de co-créer une relation de couple avec un autre partenaire idéal.

couple

Je sens à quel point nous arrivons dans un monde où tout devient possible et de multiples formes de relations de couple se créent. La relation ne devrait pas être une boite, elle devrait être le commencement d’une oeuvre d’art qui se crée à deux et part dans de multiples directions.

La relation de couple devrait être un jeu, un émerveillement, un voyage que s’offre deux êtres conscients qui s’envolent vers l’évolution.

Ce que je reprocherai de la perception actuelle de la relation de couple comme on la voit à la TV c’est qu’elle n’est, selon moi, pas assez représentative de l’ÉNORME travail d’évolution que nous offre une relation. La relation est pour moi, une opportunité que s’offre un être d’évoluer, de grandir.

Tiens, je revis la même chose qu’avec mon ex.

– Ok, gratte, plonge en toi, laisse émerger les blessures et guéris toi ! (Dialogue intérieur)

 

Le futur des relations

Moi coeurCar je crois que l’humanité se réserve une surprise incroyable pour ses relations. Je crois que nos relations amoureuses changent en ce moment pour se nettoyer, se purifier pour que chaque humain puisse vivre des relations qui soient plus matures et pures. Qu’est-ce qu’une relation plus mature et pure ?

À vous de l’expérimenter ! Ne laissez pas les autres vous dire quoi faire dans les relations… souvent je vois des articles spirituels qui nous « dictent » qu’est-ce que devrait être une relation mature et pure… Que nenni… c’est à chacun de l’expérimenter et de le définir. Sinon, à quoi servirait cette si belle expérience humaine ?

Se découvrir à chaque instant… avec l’autre !

J’appelle donc mon deuxième partenaire idéal à se manifester et j’ai confiance que tout ceci arrivera au moment opportun.

Je lâche prise sur la petite volonté, qui veut combler un vide affectif et je m’abandonne au Grand Vouloir, cette volonté divine que nous sommes, qui sait que tout est déjà là et que je SUIS déjà comblée.

Et que ce que je vis, c’est exactement ce que j’ai à vivre pour retrouver cette vérité intérieure que JE SUIS déjà comblée.

Merci…

Aurélie, avec la complicité de mon coeur, de Cupidon et de Céline !

Merci céline. xx

 

all by mylself