Nous connaissons déjà cette réponse, au fond notre coeur, dans la sagesse de nos cellules corporelles. Oui, je pourrais vous délivrer de la théorie sur le féminin et vous divulguer tous les précieux résultats des philosophes qui ont investigué sur cette question.

Mais dans le fond de vous-même, vous savez ce que c’est d’être une femme. Il suffit parfois de nous desidentifier à certaines parties de nous qui s’assurent de copier certains codes préétablis afin de nous intégrer en société. Remercions-les un instant pour cela. Pour nous aider à survivre dans ce système.

Si nous prenons un autre instant pour nous libérer de ce réflexe de survie, que reste-t-il ? Qu’est-ce qui est prêt à se manifester ? Qu’est-ce que votre corps veut vivre, en tant que femme et porteur du principe féminin. Comment le principe féminin a la joie d’être en vous ? Quelles seraient les gestes à poser, maintenant, pour lui indiquer notre accord de le laisser agir, à travers nous.

Finalement, ce n’est plus une « recherche » à faire, c’est un abandon et une connexion profonde à réaliser dans le principe féminin qui est déjà vivant en nous.

Le vrai savoir se trouve à l’intérieur, au delà des nuages du mental, au coeur de nos cellules dont la conscience est « tout le temps » connecté, à tout. Bien souvent certaines parties de nous, situées dans la région du mental, mettent des barrières à ce « savoir » connecté. Nul n’est besoin de les mépriser, ces parties de nous le font souvent pour des raisons bien précises : notre survie.

L’invitation d’aujourd’hui est de vous accorder un espace, un moment, pour poser la question à vos cellules : qu’est-ce qu’être une femme ? Qu’est-ce que le principe féminin veut créer à travers moi ?

L’invitation de la semaine est de créer cet espace, ensemble, pour faire émerger les réponses.

Rendez-vous mercredi à 18h au Centre Soha pour nous aventurer dans l’univers exquis du principe Féminin !

Plus d’info : https://www.facebook.com/events/952675538170989/